Archives de Tag: commencer la couture

Petite pochette zipée en vidéo : trop simple !!

Voici une petite vidéo que j’ai trouvé pour réaliser une pochette simplissime ! C’est en anglais mais il est très facile de comprendre les explications.

Cet article est une spéciale dédicace à ma camarade de couture, Sandra 🙂

Alors à vos machines à coudre et vos plus belles chutes pour faire des petites trousses et pochettes en tout genre !

Cliquer ici pour voir la Vidéo : Réaliser une pochette facilement

17 Commentaires

Classé dans Patrons gratuits, Tuto faciles

Lexique de couture

Une petite parenthèse sur le  vocabulaire technique de la couture. Qui ne s’est jamais demandé ce que signifiait ‘marge de couture’, ‘biais’, ’embu’ ou encore ‘casser’, dans les patrons ? ou dans les tuto trouves sur internet d’ailleurs !

Alors ça y est je me suis décidé à mettre tout ce petit jargon sur une page dédiée ! cliquez-ici pou voir le lexique .

J’espère que cela vous aidera 🙂

Surtout n’hésitez pas à l’enrichir ou à me poser des questions, je me ferais un plaisir de le compléter.

De mon côté je le mettrai à jour dès la rencontre d’un mot farfelu.

2 Commentaires

Classé dans Les points et bases

Custo : Faire soi-même son cardigan Marc Jacobs

DIY (do it yourself) Marc Jacobs cardigan !!! Wouahhou super promesse que nous fait Erica Domasek le site http://www.whowhatwear.com 🙂

Par ailleurs, allez aussi jeter un oeil sur le blog PS. I made this, il y a une tone d’idée de customisation et de création (bijoux, sacs, chaussures…)

Image : whowhatwear

 

3 Commentaires

Classé dans Astuces couture, Tuto faciles

Couture : petite veste courte style Chanel

1 mois… 1 mois que je ne poste plus … 1 mois pour coudre cette petite veste !! On pourra dire que j’ai durement lutté  avec cette laine, la doublure, les manches, la largeur… Je suis satisfaite du résultat même si j’ai failli me décourager pas mal de fois 🙂


Pour la réalisation :

Patron : McCall’s M6041
Temps de réalisation : beaucoup beaucoup (j’estime à une vingtaine d’heures voir 30)
Difficulté : pas de grosse difficulté pour une couturière avec de bonnes bases, pour une débutante comme moi un peu compliqué mais faisable avec de la patience.
Fournitures : 1,50 m de tissu + 1,10 de doublure. Ici tweed Chanel (oui oui :)) acheté au Bonheur des dames 45€ les 3m, doublure synthétique achetée au même endroit.
Points techniques : monter les manches, faires des fronces, doubler une veste, réaliser des poches à rabats

 

 

 

 

 

La grosse difficulté a été le tissus. Il s’effilochait beaucoup, c’est donc très difficile à travailler. Je déconseille vivement pour les très débutante.

Par ailleurs le patron taille un peu grand au niveau des épaules, il faut faire des petites modifications  pour que la jonction bras/épaule tombe correctement. J’ai aussi fait des modifications pour cintrer un peu plus la veste.

Mis à part, cette veste est un bon début pour apprendre à faire des vestes plus complexes ou des manteaux. L’avantage de ce modèle est qu’il n’y a ni col, ni boutonnières ce qui simplifie pas mal la réalisation !

Je n’avais encore jamais vraiment modifié un patron, c’est assez complexe et il y a peu de sources à mon goût. J’ai commandé des livre (en anglais) sur les techniques d’ajustement. A venir …

 

 

33 Commentaires

Classé dans Réalisations couture

Patron petit haut d’été à réaliser simplement (pour l’année prochaine…)

Hum… j’accumule vraiment le retard… mais j’arrive petit à petit. Des projets terminés, des projets en cours, des idées !

Pour les vacances j’avais confectionné un petit haut ‘hippie chic’ bicolore, bustier et style queue de pie au dos. Pour info je l’ai mis aussi à paris pour sortir avec un short et des stilettos assortis, un sautoir et c’était pas mal sans me vanter 😉

Les photos :

Pour la réalisation :

Temps de réalisation : 1h30
Difficulté : très facile
Fournitures : 6cm d’élastique (environ 1cm de large), 1m de dentelle, 2 bouts de tissus (échantillons de tissus trouvé dans les rue du sentier)
Points techniques : coudre de l’élastique

Voici le patron et les explications, les marges de coutures sont comprises 1,5cm. Utiliser un tissu pour le devant, et un autre pour le triangle ou changer de matière.

En espérant que ce soit clair… n’hésitez pas à me poser vos questions 🙂

15 Commentaires

Classé dans Patrons gratuits, Réalisations couture

Les cours de couture à la Halle Saint Pierre Paris

Le chemisier… vous vous souvenez ? et bien figurez vous que même si je n’ai plus poster dessus et bien j’avais continué mes cours et sa confection. Sauf qu’au final il ne me plait pas du tout, mais alors du tout !! déjà il est trop grand, et trop chargé… entre le rococo et blanche neige je ne sais pas ce qu’il y avait de pire !!

Je ne l’ai donc pas terminé ! En revanche, j’ai confectionné une petite robe dont je suis trèèèès contente !! je crois que c’est ce que j’ai fait de mieux depuis que j’ai commencé. (sur la photo il reste l’ourlet à faire)

Tissu : soie et coton, doublure soie de chez Sacrés Coupons, environ 11€  pour 1,50m chacun.

Nombre de séances de 3h : 4 + un peu de travail à la maison

Patron Simplicity 3745

Quelques photos de la réalisation :

Découpe du tissu

Retourner les bretelles avec une épingle à nourrice

Faire les plis sur le patron pour préparer le patron doublure

dessiner le patron de la doublure

préparation du corsage de la robe

Préparation des plis couchés

pour prouver que c'est bien mon oeuvre 😉

Pose de la fermeture invisible

Points évoqués :

– fermeture invisible : pas de grande difficulté, mais à voir lorsque je le referais seule… 🙂

– plis : beaucoup plus simple que ce que je n’imaginais. Bientôt un petit article sur le sujet.

Conclusion : Si vous aussi vous vous lancez dans la couture choisissez un modèle SIMPLE 🙂 c’est beaucoup plus plaisant, on intègre mieux les techniques et le résultat est tout de même plus rapide et plus satisfaisant. Ne pas brûler les étapes est important, ce chemisier m’aura au moins appris cela.

Je l’aime tellement ma petite robe que je vais essayer de la refaire seule !!

Loretto (un des cop’s du mercredi) a elle aussi fini sa robe, hop en images ! La réalisation a été un peu plus complexe que la mienne car il y a des petits détails comme la ceinture, le décolleté type cache coeur, et les bretelles. C’est un très joli résultat ! Félicitations Loretto 🙂

Et pour finir, juste pour le fun, des photos du chemisier : (ah oui… j’ai oublié 🙂 de dire que j’ai malencontreusement donné un coup de ciseaux dans le volant de devant lol j’ai quand même eu le courage de le refaire mais ce fût ma dernière motivation…). Il resterait la boutonnière à faire, mais je m’y fais pas (surtout les manches). Je me demande si je peux enlever les manches et bidouiller quelques chose… mais je crois que j’ai envie de passer à autre chose 🙂

Les cours à la Halle Saint Pierre sont fini pour moi, je reprendrais sûrement en septembre.

19 Commentaires

Classé dans Cours de couture à Paris

Le point droit

Il y a quelques mois je m’étais dit que je présenterai les différents points de base dans mon blog, ainsi que les principales coutures. Je me souviens qu’au tout début quand j’ai eu ma machine à coudre j’étais carrément perdue dans tous ces points et leur réglages 🙂

Sauf que je me suis un peu emballée sur mes projets couture et ces articles sont passés à la trappe mais je vais me rattraper ! Je vais donc commencer par le point de base :  le point droit.

Le point droit est le plus utile. C’est celui qu’on utilise pour toutes les techniques : les coutures, les ourlets, les pinces, les fronces, les fermetures éclair (et sûrement d’autres que je n’ai pas encore eu le plaisir de découvrir).

1. Régler la machine à coudre sur le point droit.
2. Positionner le tissu à la bonne distance du bord (souvent 1,5 cm pour les patrons du commerce)
3. Baisser le pied de la machine à coudre et commencer à coudre en arrêtant les fils au début et à la fin de la couture.

Comment est-il indiqué sur la machine à coudre ?

(en tout cas sur la mienne :))

01 : point droit classique

02 : point droit classique avec l’aiguille décalée sur la gauche

03 : point droit qui commence et termine automatiquement par une marche arrière

04 : point droit qui commence et termine automatiquement par un point d’arrêt

Quelle longueur de point ?

En moyenne on utilise des points de 3mm.

Le mieux étant de toujours faire des essais sur une petite chute de tissu. Car selon la matière le résultat diffère.

Des points trop longs seront fragiles, mais des trop petits points feront froncer le tissu.

Astuce : pour décaler l’aiguille sur la gauche ou sur la droite il faut jouer avec la largeur de point.

4 Commentaires

Classé dans Les points et bases

My little black dress Japonaise

Comme promis il y a quelque temps, le tuto de la tunique japonisante mais en version robe. On a toujours besoin d’une petite robe noire dans son placard ! et puis j’adore cette coupe 🙂

Modèle 10 du livre 099 des JCA



Décalquer le patron, rajouter 1,5 cm de marges de coutures et 3,5 cm de marge pour l’ourlet. Découper. Quel bonheur quand c’est déjà fait 😉
Pour la taille, j’ai pris S et  j’ai rajouté 4 cm sous la poitrine, j’aurais du en faire 6 peut-être. Je fais un taille 38 pour info 🙂

  • Bien placer le tissu dans le droit fil indiqué
  • Epingler le patron sur le tissu et découper (comme j’avais déjà le patron sans marge j’ai reporté à la craie sur le tissu puis ai tracé les marges avant de découper)
  • Assembler les épaules : épingler le devant et le dos au niveau des épaules (endroit contre endroit) et coudre au point droit à 1,5cm du bord. Ouvrir les coutures au fer à repasser.

  • Ourler  l’encolure : faire un point zig-zag tout autour de l’encolure (3 bouts : col du dos, et les deux diagonales du devant) pour surfiler, puis rentrer le tissu vers l’intérieur et piquer au point droit tout autour.
  • Ourler les manches comme étape précédente

Assembler les dessous de bras : surfiler les bords, puis assembler au point droit à 1,5cm du bord

  • Assembler les côtés de la jupe : surfiler au point zig-zag les deux côtés de la jupe. les assembler en piquer à 1,5cm du bord.

Assembler le haut et le bas de la robe :
– placer les deux morceaux endroit contre endroit, épingler bien bord à bord. Piquer tout autour à 1,5cm du bord en laissant une ouverture. elle servira à glisser un élastique, on refermera ensuite.
– Faire une seconde couture parallèle à la première. La largeur entre les 2 couturesdépend de la taille de votre élastique.
– Prendre un élastique de la même taille que le dessous de poitrine, l’insérer dans la glissière à l’aide d’une épingle à nourrice. Coudre le début et la fin de l’élastique ensemble avec un point adapté (triple zig zag par exemple, ou zig zag)
– Fermer l’ouverture

  • Faire l’ourlet du bas de la robe : on essaye et on choisit la longueur. faire un premier rentré au fer de 1,5cm, puis un second repli de 1,5cm encore. Epingler ou bâtir (selon le tissu) et piquer tout autour.

22 Commentaires

Classé dans Réalisations couture, Tuto faciles

Dimanche couture : robe bustier cuir/maille

Hier c’était après-midi couture avec ma copine Alex. C’était sa première création, première utlisation d’une machine, enfin première fois en couture ! et moi … et bien j’ai fait la prof ! 🙂

Je ne m’en suis pas trop mal sorti apparemment car elle a fait du super boulot. On aurait dit qu’elle avait manoeuvré toute sa vie !!

Le projet : une robe bustier avec le haut en cuir et la jupe (sous les genoux) en maille rayée assorti. Le tout dans les tons de bordeaux. Un excellent choix de coloris et de mélange de matière, tout de même osé pour une grande première.

Objectif : ne pas utiliser de fermeture éclair !

Patron : on a pris les mesure sur elle directement.
D’abord le bustier : un rectangle pour le devant et un pour le dos. On a ajusté au fur et à mesure en plançant le bustier sur elle et en coupant l’excédant de cuir.
Pour la jupe, 2 rectangles de la même largeur que le bustier. Longueur prise sur la mannequin.

Les étapes de la réalisation

  1. assembler les côtés du bustier
  2. faire un ourlet sur le haut du bustier.
  3. assembler les 2 côtés de la jupe
  4. assembler le bustier et la jupe ensemble
  5. finir par l’ourlet de la jupe.

J’entends déjà certaines d’entre vous médire 🙂 non non je n’ai pas chômé !

J’ai commencé une petite robe (bustier aussi) dans un coton très fin, couleur corail. Elle fera l’objet d’un prochain post car non terminée…

8 Commentaires

Classé dans Réalisations couture

Comment coudre des pinces ?

Les pinces servent à cintrer un vêtement, à l’ajuster parfaitement à notre petite silhouette. Elles sont indispensables dans beaucoup de cas, et donnent un joli fini au vêtements.

Les pinces sont matérialisées sur les patrons par des triangles. On distingue 2 types de pinces :

– pinces simples : poitrine, taille de jupe et de pantalon

– pinces en losange : servent à cintrer un chemisier


1ère étape : marquer toutes les pinces sur les 2 faces du tissu avec une craie. Je place des épingles sur les repères, je soulève le patron et marque sur le tissu à l’emplacement de l’aiguille

2ème étape : préparer les pinces. Epingler les pinces selon les marques faites précédemment. Placer d’abord une épingle sur le haut de la pince, puis épingler les 2 autres marques ensemble. Tracer la ligne de la pince.

3ème étape : coudre. Toujours commencer par la partie pointue de la pince pour être le plus précis possible. Ne pas faire de point d’arrêt mais laisser un peu de fil pour faire un noeud par la suite. (faire le point d’arrêt à la fin :))
Attention : lorsque le tissu est fin ou glissant, type soie, il est indispensable de faire un bâti avant de coudre.

4ème étape : repasser la pince vers le bas du corsage pour les pinces poitrine et vers les côtés pour les pinces jupe et pantalon (sur le devant il vaut mieux coucher vers les côtés extérieurs pour éviter une épaisseur au niveau du ventre :))

Remarque : pour les pinces losange, il y a deux méthodes. Soit on pique en commençant par le haut de la pince en une fois jusqu’en bas. Soit on coud en deux fois en commençant à chaque fois par la partie la plus large en direction du haut puis du bas. Au repassage, bien étirer la pince au niveau le plus large.

17 Commentaires

Classé dans Astuces couture, Les points et bases