Archives de Tag: Jupe

Patrons gratuits femmes et fillettes

Une petite pige de patrons glanés sur le web. Perso, je pense que je vais faire la jupe à bretelles.

T-shirt style smoking pour fillettes

Un adorable t-shirt pour les petites filles, très stylé et simple à réaliser. Le tuto sur le blog de Get your craft on

 

Barretes à cheveux petits noeuds en crochet

c’est trop chou !!! dommage que je ne sache pas faire du crochet… le tuto sur le blog de Happy Together

 

Jupe dans le style Manoush

Tuto très détaillé pour cette superbe jupe chez Elle Apparel. D’autres patrons sympathiques sur son blog.

 

Sac à main reversible

Un joli petit sac reversible. Retrouvez le tuto sur le blog de Tea Rose Home.

 

Jupe années 50 dans un cercle (en vidéo)

Dans le pure style de Mad Men une jupe très simple à réaliser ! Vidéo sur youtube de Evange.

 

Jupe à bretelles

Très sexy avec sa taille haute. On peut aussi faire des boutonnières pour rendre les bretelles amovibles et donner un autre look.  Tuto de Stopthefacades

9 Commentaires

Classé dans Patrons gratuits

My little black dress Japonaise

Comme promis il y a quelque temps, le tuto de la tunique japonisante mais en version robe. On a toujours besoin d’une petite robe noire dans son placard ! et puis j’adore cette coupe 🙂

Modèle 10 du livre 099 des JCA



Décalquer le patron, rajouter 1,5 cm de marges de coutures et 3,5 cm de marge pour l’ourlet. Découper. Quel bonheur quand c’est déjà fait 😉
Pour la taille, j’ai pris S et  j’ai rajouté 4 cm sous la poitrine, j’aurais du en faire 6 peut-être. Je fais un taille 38 pour info 🙂

  • Bien placer le tissu dans le droit fil indiqué
  • Epingler le patron sur le tissu et découper (comme j’avais déjà le patron sans marge j’ai reporté à la craie sur le tissu puis ai tracé les marges avant de découper)
  • Assembler les épaules : épingler le devant et le dos au niveau des épaules (endroit contre endroit) et coudre au point droit à 1,5cm du bord. Ouvrir les coutures au fer à repasser.

  • Ourler  l’encolure : faire un point zig-zag tout autour de l’encolure (3 bouts : col du dos, et les deux diagonales du devant) pour surfiler, puis rentrer le tissu vers l’intérieur et piquer au point droit tout autour.
  • Ourler les manches comme étape précédente

Assembler les dessous de bras : surfiler les bords, puis assembler au point droit à 1,5cm du bord

  • Assembler les côtés de la jupe : surfiler au point zig-zag les deux côtés de la jupe. les assembler en piquer à 1,5cm du bord.

Assembler le haut et le bas de la robe :
– placer les deux morceaux endroit contre endroit, épingler bien bord à bord. Piquer tout autour à 1,5cm du bord en laissant une ouverture. elle servira à glisser un élastique, on refermera ensuite.
– Faire une seconde couture parallèle à la première. La largeur entre les 2 couturesdépend de la taille de votre élastique.
– Prendre un élastique de la même taille que le dessous de poitrine, l’insérer dans la glissière à l’aide d’une épingle à nourrice. Coudre le début et la fin de l’élastique ensemble avec un point adapté (triple zig zag par exemple, ou zig zag)
– Fermer l’ouverture

  • Faire l’ourlet du bas de la robe : on essaye et on choisit la longueur. faire un premier rentré au fer de 1,5cm, puis un second repli de 1,5cm encore. Epingler ou bâtir (selon le tissu) et piquer tout autour.

22 Commentaires

Classé dans Réalisations couture, Tuto faciles

Dimanche couture : robe bustier cuir/maille

Hier c’était après-midi couture avec ma copine Alex. C’était sa première création, première utlisation d’une machine, enfin première fois en couture ! et moi … et bien j’ai fait la prof ! 🙂

Je ne m’en suis pas trop mal sorti apparemment car elle a fait du super boulot. On aurait dit qu’elle avait manoeuvré toute sa vie !!

Le projet : une robe bustier avec le haut en cuir et la jupe (sous les genoux) en maille rayée assorti. Le tout dans les tons de bordeaux. Un excellent choix de coloris et de mélange de matière, tout de même osé pour une grande première.

Objectif : ne pas utiliser de fermeture éclair !

Patron : on a pris les mesure sur elle directement.
D’abord le bustier : un rectangle pour le devant et un pour le dos. On a ajusté au fur et à mesure en plançant le bustier sur elle et en coupant l’excédant de cuir.
Pour la jupe, 2 rectangles de la même largeur que le bustier. Longueur prise sur la mannequin.

Les étapes de la réalisation

  1. assembler les côtés du bustier
  2. faire un ourlet sur le haut du bustier.
  3. assembler les 2 côtés de la jupe
  4. assembler le bustier et la jupe ensemble
  5. finir par l’ourlet de la jupe.

J’entends déjà certaines d’entre vous médire 🙂 non non je n’ai pas chômé !

J’ai commencé une petite robe (bustier aussi) dans un coton très fin, couleur corail. Elle fera l’objet d’un prochain post car non terminée…

8 Commentaires

Classé dans Réalisations couture

Tuto couture facile : jupe en broderie anglaise « J’ai rien à me mettre »

Un tuto facile  d’une petite jupe en broderie anglaise. Tissu super à la mode cet été il paraît, mais surtout trop mignon et agréable quand les grosses chaleurs arrivent.
Bon on en est à la deuxième création « vêtement » sur ce blog, et j’avoue que cette jupe n’est pas encore d’une réussite remarquable ! alors com’ d’hab tous vos gentils conseils (et compliments aussi hein ;)) sont les bienvenus.



Niveau : facile (mais à faire dans l’ordre je sais ça peut paraître bête)
Temps de réalisation : 6h (je ne suis pas très rapide je sais…)

Fournitures : 1,50m de tissus, 1,50m de doublure (même type de tissu que le tissu principal idéalement), fermeture glissière assortie au tissu. (mon tissu vient de chez Sacrés Coupons)

Étapes par étapes la réalisation de la jupe :

  • Plier le tissu dans le sens de la largeur, lisière contre lisière. Plier le patron de la jupe en 2 dans le sens de la largeur, le devant, et le placer sur le tissu : milieu de la jupe collé contre la pliure du tissu (droit fil)

  • Reporter le patron sur le tissus à la craie. Tracer sous la taille, 10 cm pour faire la ceinture décorative
  • épingler à l’intérieur du tracé les 2 épaisseurs de tissus pour qu’elles tiennent bien et découper tout autour méticuleusement, et la ceinture.
  • Astuce : utiliser des ciseaux cranteurs ce qui évite de passer par le surfilage.
  • On obtient le devant de la jupe
  • placer la moitié du dos de la jupe sur le tissu plié en 2, dans le droit fil. Tracer dans le tissus (+ les 10 cm de ceinture), épingler et découper
  • Recommencer les étapes 1 à 4 dans le tissu de la doublure (sauf la ceinture, couper le tissu aux même dimensions que le patron)

  • assembler le devant :  la ceinture et la jupe, bord à bord, endroit contre endroit en épinglant perpendiculairement au tissu, puis coudre le long. Faire la même chose pour les 2 parties du dos.
  • Assembler le dos : épingler les deux pièces du dos, perpendiculairement au tissu. Coudre ensemble endroit contre endroit. Attention : laisser une ouverture d’une dizaine de centimètre sur le haut (pour la fermeture).
  • Assembler la jupe :  épingler les deux côté de la jupe, perpendiculairement au tissus. Coudre ensemble, endroit contre endroit.
  • Refaire les étapes 6 à 8 dans la doublure
  • Ouvrir toutes les coutures (doublure + jupe) au fer à repasser
  • Placer la fermeture glissière sur la jupe : Merci à Santhi pour les tuyaux et à Coupe Couture pour les explications. Bon pour ma part c’est râté… 😦 je suis allée trop vite, enfin je sais pas ce que j’ai fait mais la fermeture « bombe ». Je trouve que c’est vraiment l’étape délicate ! encore un peu d’entraînement et ça ira 🙂
  • Assembler la doublure : épingler la taille de la doublure et la taille de la jupe endroit contre endroit (la doublure est sur la jupe). Faire un  petit rentré sur la fente de la doublure, (je l’ai fait au fer pour que ça tienne mais je pense qu’on doit pouvoir faire un ourlet). Épingler la doublure à la fermeture glissière aussi. Coudre tout autour de la taille et de la fermeture (comme ça la doublure se prendra pas dedans!) –> perso j’ai encore eu des sueurs froides à cette étape
  • rabattre le surplus de couture au dessus de la taille, épingler et coudre autour de la taille. 
  • Ourlet de la jupe : faire l’ourlet à la longueur voulue. Rabattre le tissus sur 1 cm vers l’intérieur et le rabattre une seconde fois de 1 cm. Épingler et coudre autour. Tracer parallèlement au bas de jupe à la hauteur voulue -2 cm. Découper, rouler le tissus vers l’intérieur, épingler et coudre.
  • faire l’ourlet de la doublure de la même manière, en le faisant plus court de 2 à 3cm par rapport à la jupe.

Comme le résultat n’était pas très satisfaisant, plutôt un jupon de mamie qu’une mignonnette jupe d’été… j’ai décidé de rajouter un volant dans le même tissus qui tourne tout autour.

Du coup j’ai décousu les côtés de la jupe pour insérer les volants. J’y penserais la prochaine fois avant de me lancer tête baissée…

  • couper 2 bandes de tissu de 11 cm de hauteur x double de la largeur de la jupe

  • Faire des fronces sur un côté des bandes et un petit ourlet sur l’autre côté. Pour les fronces, coudre une première ligne tout le long avec la tension du fil à 1 (minimum) et longueur du point max. Ensuite, coudre une seconde ligne parallèle à la 1ère à 6mm. Laisser bien dépasser les fils sur les côtés pour les tirer, et hop les fronces sont faites.
  • Fixer à l’aide d’épingles les volants sur le devant de la jupe, et sur le dos.  Pour ma part, j’ai plié au milieu des lignes de fronces pour que ça fasse un petit ‘bourrelet de tissu’ froncé. Attention à bien placer les volant à la même hauteur sur les côtés.

  • Coudre tout autour
  • Refermer la jupe !!! (quel temps perdu :))

Il s’agit de ma participation au défi « J’ai rien à me mettre » Froufrou&volants du 2 mai 2010 !

19 Commentaires

Classé dans Tuto faciles

3ème cours de couture chez Matière Active

Dernière ligne droite pour finir la jupe. L’assemblage de la parmenture, pose de la fermeture et finitions.

On est 5 en cours, ça va être tendu… Un personne fait l’atelier chapeau, super sympa ! Elle a le choix entre deux modèles.

Allez les différentes étapes de ce cours :

– Pose de la fermeture : pas easy easy. on commence par épingler la fermeture puis on coud tout autour à l’envers.

– Pose de la parmenture :

– Pose du galon :

et voilà le résultat :

Ça a été un peu juste pour terminer. Heureusement Barbara est restée un peu plus longtemps pour que je puisse repartir avec ma jupe finalisée. Il me reste à faire le nœud avec le tissus crème. Je ne suis pas encore bien décidée sur le style de nœud… Si vous avez des idées je suis preneuse !!

Pour conclure je suis vraiment contente de ce petit stage chez Matière Active. Une prof très sympa et surtout patiente. La satisfaction d’avoir confectionné une jupe soi-même, et les bases nécessaires pour me lancer.

10 Commentaires

Classé dans Cours de couture à Paris

2nde leçon de couture chez Matière active

Montage de la jupe

Mon deuxième cours commence bien, on est que 3. Une autre fille qui fait le même stage sauf qu’elle en est à sa 3ème séance, sa jupe est déjà top.

L’autre personne fait les coussins.C’est apparemment le succès de Matière Active cet atelier.

Barbara va vraiment avoir du temps pour chacune d’entre nous.

  • Etape 1 : Découdre la jupe en toile à patron
  • Etape 2 :  tracer les contours du patron sur le tissu, à la craie
  • Etape 3 : Couper le tissu aux ciseaux cranteurs, ça permet d’éviter d’avoir à surfiler le tissu, pour pas qu’il s’effiloche.
  • Etape 4 : on épingle les cotés de la jupe et on coud les 2 morceaux, endroit contre endroit.

Conseil : on épingle bien le tissu bord à bord avec les aiguilles perpendiculaires au tissu. Cela permet de coudre sans problème avec la machine par dessus, notre tissu est parfaitement calé de cette manière :

  • Etape 5 : la parmenture. patron + découpe et assemblage de la parmenture.
    Rappel : la parmenture est un bout de tissu placé en ourlet à l’intérieur d’une pièce du vêtement. C’est comme une petite ceinture à l’intérieur de la jupe dans notre cas.

C’est terminé pour cette seconde séance, on se retrouve jeudi. J’espère que je vais la terminer cette jupe 🙂 i



2 Commentaires

Classé dans Cours de couture à Paris

1ère leçon de couture chez Matière active

Prise en main de la machine à coudre et patronage de la jupe.

Il s’agit d’une petite boutique, du genre bric à brac pour filles, avec plein de couleurs, des rubans, des sacs et autres froufrous… ça met tout de suite dans l’ambiance.

Le cours se passe au sous-sol, dans une ambiance qui rappelle agréablement les travaux manuels de l’enfance : de grandes tables où l’on fait de la mosaïque, des bijoux, de la feutrine …. Plusieurs ateliers ont lieu simultanément.

L’équipe couture : nous sommes 4, 4 femmes. Moyenne d’âge 25/30.
Notre professeur : Barbara.
Les thématiques sont différentes pour chacune d’entre nous : 2 font l’atelier des coussins, une l’atelier Robe de Créateurs, et moi le stage d’initiation.

Barbara va devoir jongler avec 3 équipes mais autant vous dire qu’elle maîtrise.

Elle vient donc nous voir les unes après les autres pour nous expliquer les différentes étapes de nos travaux . Elle passera d’une personne à l’autre pendant les 3h, très disponible pour répondre à nos questions où réparer nos petites erreurs.

Déroulement du cours :

  • 1ère étape : à partir du patron de la jupe, je le décalque la moitié de la jupe avec du papier carbone sur de la toile à patron. Facile. Je coupe autour et hop j’ai le devant.

  • 2ème étape : je fais la même chose pour le dos.
  • 3ème étape : on passe à la machine. Barbara nous montre les points de bases, comment commencer et arrêter une couture, nous explique comment fonctionne une machine. On coud sur des petits bouts de tissus pour s’essayer.

Voilà je dois maintenant appliquer les conseils et coudre les 2 côtés de la jupe. C’est assez simple, je suis même étonnée ! tant mieux, ça m’encourage carrément pour la suite.

  • 4ème étape : essayage du patron. Ohlala… notre chère Barbara voit tout de suite que je suis peu conventionnelle, elle à l’œil. Trop cambrée, et un peu trop de fesses du coup la jupe qui ‘rebique’ 😦  je suis sûre que certaines d’entre vous voient de quoi je parle.
    Mais Barbara a la solution !! Elle me propose de faire des retouches pour que la jupe soit taillée exactement pour moi en mettant mes formes en valeurs, et aussi masquer les petits défauts.

On va donc faire un dos en deux parties pour arranger ce qu’il faut où il faut : on enlève du tissu à la taille et on en rajoute au niveau des fesses pour éviter le côté jupe qui remonte.

Le dos au final :

Cette phase de patronage est assez fastidieuse, mais l’avantage est qu’on peut réutiliser le patron et l’adapter à d’autre coupes.

3h après je suis réconciliée avec Matière Active, j’ai adoré ma première séance couture et suis impatiente d’y retourner lundi.

Matière Active fournit :

– toile à patron
– fils
– et une petit thé ou café

Le tissu est à la charge du client. Je vous retrouve donc pour un prochain post sur la recherche de tissu au Marché Saint Pierre.

2 Commentaires

Classé dans Cours de couture à Paris